Le comité de lecture organisé par la BDS est l’occasion pour nous, bibliothécaires, de découvrir des titres que nous n’aurions peut-être pas lus, d’échanger et de donner notre point de vue. Et bien évidemment, de mieux vous conseiller et d'élargir notre offre de documents pour votre plus grand bonheur !

Découvrez les titres présentés puis retenus par le comité pour ce cru  2018 :

 http://www.bibliotheque.somme.fr/action-culturelle/comite-de-lecture/187-comite-2017-2018

 

SI J'ETAIS MINISTRE DE LA CULTURE

Carole FRÉCHETTE Thierry DEDIEU

Une Ministre de la Culture s'échine à convaincre ses collègues de l’importance des Arts et de la Culture dans la vie. Tous l’écoutent volontiers mais quand vient le temps d’énoncer les « vraies urgences », la Culture compte pour rien.

Alors, décidant sur le champ la tenue de "Journées sans Culture", sans musique, sans cirque, sans Guignol, sans danse, sans histoires, sans arts appliqués... elle réussit à faire sentir l'enfer suffoquant que seraient nos existences privées de cet Oxygène !

Le mot de l'éditeur

Un texte sans détour, un dessin sans concession, la force de l'engagement pour ce livre qui agite et agit et réaffirme la nécessité vitale de la Culture.

C’est un conte, un conte bien réel. Une jeune femme ouvre les archives du tribunal d’Annecy pour revenir sur le fait divers qui a détruit sa famille, trente ans auparavant. Pourquoi ne lui a-t-on jamais parlé de sa cousine Sophie, victime à 9 ans du « monstre d’Annemasse » ? Elle plonge dans sonhistoire comme on plonge dans la gueule du loup. Le loup qui la guette depuis l’enfance. Le loup qui a tué, jeune assassin dont la vie a été pulvérisée par un drame. Le loup qui agit silencieusement au sein de chaque famille. Héloïse fait œuvre de vérité, met en images les mauvais rêves, revient dans la maison de vacances où les petites filles vivaient en dehors du temps des adultes. 
Revisitant le mythe du Chaperon rouge, Héloïse Guay de Bellissen, dans son roman le plus ambitieux, décrit admirablement le monde noir et solaire de l’enfance, et redonne au fantôme d’une fillette existence, dignité et amour.

âme sensible : s'abstenir....